Chuuut, il dort !

Bonjour,

Il y a quelque chose que j'aime beaucoup, c'est me balader sur les vides-greniers, et ce que j'aime encore plus c'est les belles trouvailles.

Un dimanche d'été, dans une petit village que je connais bien, j'ai fondu pour un landau de poupée. Pourtant il n'avait rien pour lui. Poussiéreux, un cadavre d'insecte dans le fond, le châssis qui essayait de se faire la malle et trois tringles en fer, restes d'une jeunesse flamboyante passée.

Parfait donc !!

L'affaire conclue, la rénovation du bolide s'est faite en famille ! Mon papa a refixé le châssis au panier, ma maman a repeint toute la structure en blanc.

landau réparé et repeint

Il ne restait que la partie couture dont je me suis chargée.

Faire un matelas, un oreiller et des draps n'a pas été bien difficile, on est d'accord.

détails du landau détails du landau détails du landau

Non, le vrai challenge était de refaire une capote, chose que je n'avais jamais faite jusqu'ici.

Avec beaucoup d'observation, beaucoup d'estimation et un peu de mathématiques, j'ai découpé trois bouts de tissus en forme d'amande, je les ai assemblés, j'ai créé des tunnels avec du biais pour passer les arceaux et puis voilà, en gros !

détails du landau

Et pour faire tenir le tout ? Un ruban cousu sur l'armature d'une part et passé dans le panier d'autre part. Un joli nœud et le tour est joué !

détails du landau détails du landau

Tout comme le landau, le tissu est de seconde main.

  • liberty à fleur : puce des couturières
  • ruban biais : la boite à couture de ma grand-mère
  • l'oreiller : découpé dans un vieux draps en coton et rempli de bourre.
  • Le drap : un autre coté du vieux draps en coton
  • Le matelat : on ne le voit pas sur les photos mais c'est une bande de molleton très épais entouré d'une housse en liberty.
détails du landau

Reste plus qu'à trouver une belle poupée à installer dedans.

A bientôt Mathilde

Commentaires