Ikatee et Super Bison

Bonjour, bonjour,

Voilà une nouvelle année qui débute et c'est maintenant une tradition je la commence avec un cadeau que j'ai cousu pour Yule.

Si vous lisez régulièrement le blog vous aurez noté que j'aime beaucoup les patrons Ikatee pour enfants. Pour le lutin, j'ai ressortis les patrons de la chemise Stockholm et celui du sarouel Sevilla.

J'ai cousu le sarouel à partir d'un jean pour adulte. J’ai ajouté du passesoil argenté à la lisière des poches avant et arrière pour une touche plus habillée et pétillante. De plus, cela rappelle les cactus argentés de la chemise.

détail poche avant détail poche arrière pantalon vu de dos pantalon vu de face

N’ayant pas suffisamment de tissu pour la chemise, j'ai donc du faire des compromis. La pièce arrière dos est à l'envers (les cactus regardent vers le bas) et je n'avais plus de tissu pour le col. C'est pourquoi choisi la seconde option qui consiste à coudre un biais. De plus en plus souvent j'aime apporter de belles finitions, c'est pourquoi j'ai cousu l'intérieur du col à la main avec une couture invisible.

détail col détail fronce détail manche vu partiel de face chemise vu de face chemise et sarouel

Cela faisait longtemps que je voulais coudre un gilet en fausse fourrure pour petite fille. Pour cette touche finale, j'ai trouvé un patron gratuit : le gilet Mael de Super Bison :

  • Un patron lisible et très facile à assembler et à décalquer !
  • Des explications claires.
  • Pour la doublure, j'ai regardé la vidéo montrant les différents étapes de montage.

Je suis ravie de ce patron.

Bon pour le choix des tissus, si je suis ravie du résultat, ce ne sont pas les matières les plus simples à coudre. La fausse fourrure peluche de partout (je n’en achèterai plus !) Le tissu à motifs est de bonne qualité mais trop glissant avec la fourrure.

détail noeud tissus intérieur haut du gilet gilet de face

Et voilà un petit ensemble, cousu en taille 24 mois pour ce lutin qui en a juste 18 !

sarouel plus chemise plus gilet

Je vous souhaite un bon weekend,

Mathilde

Commentaires