Passiflore Le Test

Bonjour, bonjour,

Aujourd'hui je vous parle d'un projet couture un peu particulier. Si vous suivez ce blog assidûment, vous savez que 2020 est l'année des challenges pour moi. Vous aurez également pu noter que j'aime les patrons de la marque Deer & Doe (vous pouvez retrouver mes réalisations ICI). Depuis ma première robe Belladone, je découvre avec impatience chaque collection de la marque et prends plaisir à comparer, admirer les versions des testeuses. Les testeuses sont les personnes qui travaillent en coulisse pour essayer le patron avant sa sortie publique. Eh bien cette année, j'ai eu la chance de faire partie de ce petit groupe !!!

Suite à l’appel à candidature de la marque en janvier de cette année, j’ai immédiatement pris ma décision, j’ai rempli le formulaire et reçu une réponse positive. Voici les raisons qui m’ont motivées à candidater :

  • Deer & Doe est LA marque de patron que j'aime le plus pour ses modèles intemporelles et en même temps dans l'air du temps. Un patron peut s'adapter à une tenue “de tous les jours” comme pour les occasions plus habillées. Les détails sont subtiles et élégants, les instructions sont faciles à suivre. Bref, j'aime Deer & Doe.
  • Sans connaître le vêtement j'étais certaine à 95% de ne pas être déçue.
  • l’expérience de la couture d’un vêtement à l’aveugle que je ne connais pas à l’avance. Lorsque j'achète un patron, je fait des recherches en amont pour comparer les réalisations, lire les blogs pour connaître les difficultés, les adaptations réalisées. Je recherche également les personnes avec la même morphologie que moi pour avoir une idée du vêtement porté. Là je savais qu'en étant retenue, que j'allais coudre un vêtement à partir d'un dessin.
  • C'est mon année des challenges et je ressens le besoin de me dépasser, d'apprendre, de rencontrer des difficultés pour progresser. Coudre un vêtement inconnu rentrait dans mes critères.

Le 21 janvier de cette année, j'ai reçu une réponse positive, le 4 mars je “rendais ma copie”. Cette expérience s'est déroulée en trois temps, à commencer par l'échange d'emails, puis la réalisation que j'apellerai “la couture à l'aveugle” et le journal de bord.

schéma de la robe

Les E-mails tant attendus

Comme je le disais plus haut, le 21 janvier je recois une réponse positive, ma canditature a été retenue, j'ai fait la danse de la joie devant mon ordinateur. 3 jours plus tard je reçois un email sur les conditions de ma collaboration et un papier d'engagement à signer. Puis j'ai attendu, attendu, attendu… jusqu'au 19 février! On ne m'avait pas oubliée ! Je reçois les instructions sur les fournitures nécessaires ainsi que les schémas des 3 versions du futur patron. Je choisis la version A, donne ma réponse et commande le tissu. 3 jours plus tard, je reçois le patron PDF avec la fiche de route à suivre pour réaliser le test. Les instructions arriveront encore 3 jours plus tard.

Lorsque j'ai imprimé et assemblé les dizaines les “100 000” feuilles de ce patron, je me suis fait deux remarques :

1- “Eh oui Mathilde, c'est pour ça que tu achètes toujours la pochette qui, certe, coûte plus cher mais c'est tellement plus facile”.

2 - “Ok Mathilde, tu prends ton temps, tu découpes sur la ligne, tu donnes tout, tout doit être parfait”.

Eh oui car le rôle de la testeuse n'est pas de recevoir un patron gratuit pour le fun, coudre le vêtement et faire des photos sympas ! Je reviendrai sur ce rôle dans la partie le journal de bord.

Puis les instructions sont arrivées le 26 février avec une date de rendu pour le 8 mars.

le haut de la robe vu de dos

La couture à l'aveugle

le haut de la robe vu de face

Malgré le dessin et les recommandations de tissu j'avais une idée assez approximative de ce que cela allait donner. Ce qui ne m'étais jamais arrivée ! Même quand je crée mes propres vêtements de A à Z, je sais quel sera l'aspect final car je l'ai longuement étudié et préparé en amont. Ce vêtement je ne l'ai pas imaginé, je devais donc suivre les instructions sans savoir où elles me menaient. Je n'avais d'autre choix que de faire confiance ! Il y avait un mélange d'excitation et d'appréhension. Je l'ai vu fleurir sous mes doigts au fur et à mesure que je l'assemblais. Je me suis concentrée pour être précise et minutieuse à chaque étape ( traçage, decoupage, couture, assemblage ). J'ai investi beaucoup d'énergie car je ne voulais être ni déçue ni décevoir. En effet, j'apprécie tellement le travail fait par L'équipe Deer & Doe que je voulais être à la hauteur.

J'ai cousu rapidement une première toile pour me faire une idée du niveau de difficulté et vérifier si j'avais choisi la bonne taille. Une fois ma toile terminée j'ai découvert le potentiel de cette robe ! C'est avec plaisir que j'ai cousu sa version finale dans la viscose Posie Chesnut de l’Atelier Brunette. Je l'ai cousu en taille 36 pour le haut puis j'ai glissé en taille 40 pour le bas

haut de la robe vu ed coté

Le journal de bord de la testeuse

haut de la robe vu de face

Comme je l'écrivais au début de cet article, tester un patron est un travail sérieux qui demande de la disponibilité. Une fois tous les documents reçus, j’ai eu 2 semaines pour coudre et envoyer mes impressions. C'est également faire preuve de rigueur et enfin de discrétion car rien ne doit filtrer avant la publication officielle. Le travail de la testeuse est un travail de relecture :

  • Vérifier que le patron au format PDF est complet, au bon format et qu’il ne comporte pas d'erreur. On ne doit pas modifier le patron;
  • Suivre les étapes de construction dans l'ordre indiqué afin de vérifier si le montage se fait dans le bon ordre;
  • vérifier que les instructions ainsi que les schémas explicatifs sont clairs;
  • Une fois porté, est-ce que le vêtement est confortable, y a -t-il des zones trop courtes/ serrées/ petites ?
  • Etc ..

Il y a donc un ensemble de points à noter pour ensuite en faire part à l'équipe Deer & Doe dans un esprit constructif. L'idée est de relever les incohérences, les éventuelles difficultés et non pas de redessiner le patron.

So, there is a feedback form to complete and send to the Deer & Doe team. These reviews must be relevant and helpful. The job is to notice the incoherence, the possible difficulties and not to redesign the pattern.

Ma robe Passiflore

En voulant relever des challenges, je me place volontairement dans la difficulté, l'interrogation. J'ai passé beaucoup de temps à coudre cette robe pour de multiples raisons : je ne savais pas où j'allais, je cousais de la viscose pour la première fois, je mettais du temps à comprendre certaines étapes, il y a beaucoup de finitions à la main (mais c'est tellement plus joli), j'avais un impératif de temps à respecter. Je me suis mise dans cette situation en pleine conscience et j’ai constaté que mes limites, que je croyais être un frein, n'étaient en fait qu’imaginaires. Ma détermination et mon engouement ont suffit pour relever ce défi.

haut de la robe vu de coté

Je n'ai pas eu de coup de coeur pour le patron mais j’aime beaucoup ma robe d’une part pour ce qu'elle représente et d’autre part pour son élégance. Je suis à l'aise quand je la porte, je pense à l ‘avenir la coudre avec du lin et avec les manches longues de la version B. J'attends maintenant que le beau temps arrive pour enfin pouvoir en profiter. Quant à mon expérience de testeuse c'est avec plaisir que je la renouvelerai si l'occasion m'est offerte. J'ai retrouvé le plaisir de faire partie d'un projet, d'apporter mon aide, mon regard. En contrepartie j'ai reçu beaucoup de bienveillance de la part de l'équipe.

robe entière vue de coté robe entière  vu de dos robe entière vue de dos robe entière vue de face

A bientôt pour de nouvelles aventures. Prenez soin de vous !

Mathilde

Commentaires